La lettre d'information du CDE

Les nouvelles du Projet d'Etablissement

n°4


L'édito du Président

Le Centre Départemental de l’Enfance s’engage aujourd’hui dans la quatrième et dernière année de son Projet d’établissement 2014-2018. Plus qu’un projet, c’est une véritable refondation que j’ai souhaitée pour cet établissement, après avoir visité la Pouponnière et les autres services, dès mon arrivée en 2011 à la présidence du Conseil départemental et après avoir affirmé ma volonté de placer l’enfance comme priorité de mon mandat.

Je pense qu’on peut affirmer que cette refondation a bien eu lieu et que le CDE a retrouvé sa juste place dans le dispositif de protection de l’enfance de la Moselle, c’est-à-dire la porte d’entrée du placement au titre de l’accueil d’urgence, de l’observation et de l’orientation, en étroite collaboration et avec le soutien permanent des services du Département, notamment de l’Aide sociale à l’enfance.

La direction et l’ensemble des personnels ont su se mobiliser pour mettre en oeuvre ce Projet d’établissement, réalisé aujourd’hui à 90% dans toutes ses orientations: de la qualité de l’accueil et de la prise en charge, dont les moyens éducatifs ont été renforcés, à la stabilisation des personnels par le biais de nombreux concours.

Mais je veux surtout insister sur la prise en compte de l’environnement familial des enfants, conformément à l’esprit fondamental du Schéma départemental Enfance-Famille. C’est la raison pour laquelle j’ai souhaité la création d’un service dédié au sein du CDE, le « service Familles », dont l’activité importante (près de 5 000 visites en 2017) est le gage d’un accompagnement et d’une observation renforcés du lien entre parents et enfants. Cette initiative participe à n’en pas douter à ce que plus de 40% des enfants, à la sortie du CDE, après seulement quelques mois de placement, retournent dans leur milieu naturel, avec ou sans mesure éducative de soutien.

Le CDE devra naturellement s’impliquer dans un nouvel atelier du Schéma départemental, concernant les Mineurs Non Accompagnés, dont les arrivées massives nécessitent une réflexion approfondie sur les modalités de
prise en charge éducative et sociale.

Si nous devons rendre hommage au travail accompli, nous devons également envisager la phase d’évaluation, afin de fixer les axes d’évolution du futur projet, en harmonie avec ceux du prochain Schéma départemental de protection de l’enfance ... lire la suite

 

PDFNewsletters n°4

PDFNewsletters n°3

PDFNewsletters n°2

PDFNewsletters n°1